BC#109 Two thousand ten: burn dem again ! Special mix

Filed Under (Mixtapes) by zalemmm on 06-12-2010

Like 0
album-art

Sans titre 1Trodding through the 21st century…
On arrive bientôt au bout de l’année, c’est une décennie qui s’achève déjà…
J’avais le projet d’écrire un article pour faire un petit bilan après 10 ans de reggae, mais une mixtape sera bien plus parlante !
Je prépare donc depuis quelques temps un mix qui se veut un récapitulatif des moments forts de cette décennie, depuis le ‘Taking Over’ de Sizzla. Il me semble que c’est un tune qui marque bien le tournant qui a eu lieu entre le new-roots des années 90 et celui des années 2000 qu’on a nommé « One Drop », plus ouvert sur les influences hip-hop, soul, r&b etc. A l’époque je voyais pas ça d’un très bon oeil, mais j’étais loin de m’imaginer ce que cela pouvait produire !

10 ans de reggae résumé en moins d’1h30, c’est un peu chaud, y’a forcément des choix et des trucs que j’ai laissé de côté, mais je pense qu’en substance on a un éventail assez représentatif. J’ai essayé de choisir des riddims que je n’ai pas encore eu l’occasion de mixer, et de faire figurer le maximum d’artistes qui ont participé à créer cette vibe.

Je passe un peu vite sur 2001-2002 car à cet époque ça tâtonnait encore un peu et ce qui restait de bon c’était surtout des résurgences de l’esprit nu-roots des 90ies.
Ce qu’on appelle « One-Drop » a commencé à s’imposer à partir de 2003-2004 avec l’apparition d’artistes comme Warrior King, Junior Kelly, Richie Spice ou Chuck Fenda.
Le point culminant, je le situerai en 2006, avec des riddims comme le Rose Apple ou le Eligh sur lesquels j’ai découvert Giddimani Perfect, celui qui a su tirer le meilleur parti de ce genre de groove après Richie Spice. Mais c’est aussi le moment la montée en puissance de gars comme Fantan Mojah ou Chezidek. C’est l’époque ou BassCulture a commencé à prendre forme..

En voyant la playlist je suis un peu étonné de ne pas avoir placé un morceau de Lutan Fyah avant 2009… S’il n’est pas le représentant le plus marquant du one-drop du point de vue strictement technique, il lui a inspiré les meilleurs textes, le meilleur esprit, et il le diffuse partout où il passe depuis 2004. Pour compenser ce manque j’ai placé son plus beau titre, celui qui transcende tout à mon goût « Rastafari Genesis »… Je ne tarirai jamais d’éloges sur Lutan, donc j’abrège…

Avec le recul, on voit au dessus de tout ça l’influence primordiale de Sizzla. Il avait déjà marqué son époque dans les années 90, mais il a pris une liberté incroyable avec sa voix dès 2000, il est le pionnier en terme d’expérimentations sur ce terrain là… il est depuis à l’aise partout, sur du roots, du dancehall, du hip-hop, de la soul, du blues ou du jazz, et s’il voulait il pourrait faire du rock, du classique, rien ne pourrait l’arrêter. Maître du flow toutes catégories confondues. Tous les artistes s’en inspirent, même ses aînés. S’il est à ce jour bien connu du grand public, on ne dira jamais assez qu’il est le phénomène du siècle, « the element of surprize » comme il s’annonçait déjà en 97… Babylon, it’s time to realize !
Ouaip il serait temps, je ne sais pas si un artiste a déjà autant imposé son style au monde entier sans avoir été propulsé par les médias mainstream, en étant même calomnié, descendu par les médias, sans autre moyen de diffusion que les sound systems et les radios spécialisées ? …eh ouais mais les gens savent pas… Il a vraiment construit quelque chose d’incroyable juste avec le talent et une énorme productivité… là encore faudrait que j’abrège, mais est ce que les gens se rendent bien compte ?
SIZZLA KALONJI !!!… OK ?

Voilà, y’aurait encore beaucoup à dire sur les artistes, le reggae en général et son évolution ces dernières années, d’ailleurs le débat a été ouvert dans les commentaires de la mixtape précédente, on pourra le poursuivre.
C’était bien kiffant de faire ce petit retour en arrière pour cette sélection, j’espère que vous aurez autant de plaisir à l’écouter en attendant de voir ce que nous réserve 2011.

The fyah we ah blaze, we nah ease up!
Sweet reggae music is our goldmine

Playlist:

Intro: King David ft. the Rootsman – 21st century
2001
Sizzla – Taking Over (911 Riddim)
2002
Jah Mason – Lion Look (Knocking On Heavens Door Riddim)
2003
Capleton – Never Let Them Get You Down (Stress Riddim)
Richie Spice – Black Like Tar (Stress Riddim )
Warrior King – Keep The Faith (Stress Riddim )
Jah Mali – Give Thanks And Praises (Stress Riddim )
Louie Culture – The Uprising
2004
Jah Cure – Good Morning Jah (I Swear Riddim)
Richie Spice – Marijuana (I Swear Riddim)
Natural Black – Conquer dem (I Swear Riddim)
Iley Dread – Long Way (I Swear Riddim)
Junior Kelly – Dem Story (I Swear Riddim)
Chuck Fenda – I Swear (I Swear Riddim)
2005
Chuck Fenda – Poverty (Drop Leaf Riddim)
Sizzla – Be Strong (Drop Leaf Riddim)
2006
Fantan Mojah – In These Times (Rose Apple Riddim)
Anthony B – Fire Bun Dat (Rose Apple Riddim)
Perfect – World Trade Center (Rose Apple Riddim)
Sizzla – Show a Little Love (Rose Apple Riddim)
Anthony B – More Money (Eligh Riddim)
Perfect – Amerimaka (Eligh Riddim)
Interlude (21st century)
2007
Natty King – Dem a fight (Majestic Riddim)
Norris Man – Love The Culture (Majestic Riddim)
Jah Mason – Now is the time (Majestic Riddim)
2008
Sizzla – Chilling in Chile (Nylon Riddim)
Queen Ifrica – Dem Nah Learn (Nylon Riddim)
2009
Teflon & Chezidek – Days like these
Lutan Fyah – Genesis
Jah Mason – Jah Protect (Sun Riddim)
Turbulence – Yes Selassie (Sun Riddim)
Sophia Squire & Hi Kee – Refugee (Tek A Train Riddim)
Interlude (21st century)
2010
Lutan Fyah & Ricky Chaplin – Mirrow
Empress Robertha – These Wars
Ginjah – Reggae can’t done

Spread the love

Comments:

There are (4) Comments for the BC#109 Two thousand ten: burn dem again ! Special mix

comment